Rechercher
  • by Anaïs

La méditation de pleine conscience

Mis à jour : 23 oct. 2018

Qu'est ce que c'est ? Quels bénéfices ? Comment pratiquer ?


Diffusée largement ces dix dernières années, la méditation de pleine conscience est une technique issue des sagesses orientales et plus particulièrement de la philosophie bouddhiste. Le mot méditer vient du latin meditari, de mederi, « donner des soins à ».


La méditation de pleine conscience consiste à s’arrêter quelques instants, pour porter une attention consciente sur l’intérieur : respiration, pensées, émotions ; et l’extérieur : sons, odeurs, sensations corporelles … Il s’agit simplement d’observer ce qui se passe (ou ne se passe pas) en nous et autour de nous, y compris nos jugements, nos envies d’arrêter toute pensée ou au contraire notre attachement à certaines pensées ou sensations.

C’est une démarche contemplative, observer ce qui est avec une présence attentive et vigilante, qui nous permet alors d’être bien plus connecté au moment présent quelle que soit la situation.


Petit à petit, dans notre quotidien une sorte d’espace se crée, nous réagissons avec plus de recul, moins de crispation. Entre l’évènement qui se produit et notre réaction verbale ou physique, il y a un laps de temps qui s’allonge, on sort du conditionnement « action-réaction ». Alors nous prenons de plus en plus conscience de l’existence de cet espace et apprenons à le cultiver. En plus, s’installe une sorte de régulation cognitive où le début des pensées négatives est mieux identifié et la rumination mieux contrôlée. Nous apprenons à mieux nous connaître, mieux comprendre nos mécanismes et systèmes de pensées.

Nous commençons aussi à accepter d’éprouver des émotions ou des sensations désagréables plutôt que de vouloir systématiquement les éviter. En effet, la pratique régulière de la pleine conscience amène un phénomène de régulation émotionnelle qui permet de développer des capacités accrues d’acceptation, de recul et de modulation envers les émotions douloureuses.


Contrairement à ce qui peut parfois être compris, la méditation n’est pas une technique pour faire le vide de toute pensée, mais consiste plutôt à ne pas se laisser entraîner par le bavardage mental, à l’observer au lieu de s’y identifier. C’est donc une absence d’engagement dans les pensées.


Mais la méditation est un entraînement et comme toute technique ses bénéfices apparaissent avec une pratique régulière.

Vous pouvez commencer dès aujourd’hui ! Asseyez vous confortablement sur un coussin ou sur une chaise, le dos relativement droit. Fermez les yeux et posez votre attention sur votre respiration, vos sensations physiques, ce qui se passe dans votre mental et c’est parti. Commencez par 5 ou 10 minutes par jour. Profitez aussi de moments de pause ou d’attente dans la vie quotidienne pour explorer cette pratique. Restez ouverts et curieux !

21 vues

Posts récents

Voir tout

Les intentions dans le chamanisme

Pourquoi les intentions sont-elles importantes ? Comment les formuler ? Le voyage chamanique est associé à la formulation d’une ou plusieurs intentions, posée(s) au début de chaque pratique ou rituel.

Oser être soi par la danse d’ancrage

Comment rester en contact avec qui on est vraiment, comment rester ouvert(e) dans notre vie de tous les jours ? Le Longo est une danse thérapeutique d’ancrage, inspirée des danses de guérison du Congo

Etre une femme dans l’espace public

Comment aider à dissoudre les tensions homme/femme et ouvrir l’espace en restant néanmoins en contact avec son féminin, en restant ouverte et fière ? La twerkeuse Fannie Sosa mène une réflexion sur la